Territoires à prendre: Le marché face aux idéologies par Claude Collin Delavaud

Territoires à prendre: Le marché face aux idéologies

Titre de livre: Territoires à prendre: Le marché face aux idéologies

Éditeur: Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)

Auteur: Claude Collin Delavaud


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Claude Collin Delavaud avec Territoires à prendre: Le marché face aux idéologies

Sur les continents comme sur les océans, autour des nations, des régions ou des sociétés, s'affrontent des puissances qui interviennent de moins en moins directement par leurs armées mais par des flux. Servis par des réseaux de communication de plus en plus perfectionnés, ces courants propagent le collectivisme impérial soviétique, l'éthique libérale et des religions dynamiques. Mais aussi des transferts financiers et technologiques animés par le marché mondial. La réciprocité des armes stratégiques a fixé les règles du jeu, étroites militairement, mais très ouvertes aux invasions pacifiques. Chaque camp recèle des faiblesses mises à profit par l'autre. Les failles culturelles et sociales du monde libéral sont exploitées et celles d'un tiers monde, plus taillé que bâti, en font un enjeu. Les retards technologiques et les goulets de production du bloc socialiste lui imposent souplesse et même accueil envers les marchandises et les capitaux de l'économie de marché. Et les idéologies reprennent des territoires tout entiers, dont les ressources avaient été investies par les capitaux et gérées de l'extérieur. La crise économique qui a suivi les Trente glorieuses n'a pas freiné les percées du marché mais elle a sélectionné les foyers les plus dynamiques, en Asie notamment. Elle a surtout paralysé un quart monde dont les masses, affamées et en croissance explosive, franchissent les frontières des pays où coulent le lait et le miel ; des frontières que le marché financier a sautées, en proie au vertige du risque.